Guide du Baron 2018-2019

Guide des Barons

 

Introduction

 

Pour assurer la réussite des élèves, un climat positif à l’école et un milieu d’apprentissage et d’enseignement sécuritaires sont des conditions essentielles. Dans une école où le climat est positif, tout le monde se sent le bienvenu et respecté.

Les élèves, les parents, les enseignants et les membres du personnel ont tous le droit d’être et de se sentir en sécurité dans leur communauté scolaire. Ce droit s’accompagne de la responsabilité de devoir rendre compte de ses actions et de contribuer au maintien d’un climat scolaire positif.

 

Mission / Vision

 

Mission

« Animée par l’Esprit de Jésus, enracinée dans la communauté chrétienne et enrichie par sa culture francophone, l’école catholique de langue française centrée sur l’élève est communauté de vie évangélique, milieu d’apprentissage libérant et agent de transformation sociale en faveur du Royaume de Dieu…. Toute une différence pour notre monde! »

Vision 

« Le personnel de l’ÉSCA s’engage envers chacun de ses élèves pour que ce dernier puisse atteindre son plein potentiel en vivant la foi catholique, la langue française et la culture franco-ontarienne. »


 

Valeurs

 

·        La responsabilité de promouvoir un environnement sécuritaire appartient à tous.

·        En tant que citoyen actif et engagé, on doit connaître ses droits, assumer la responsabilité de protéger ses droits et protéger ceux des autres. Le civisme implique une participation appropriée à la vie civique de la communauté scolaire.

·        Tous les membres de la communauté scolaire, en particulier les personnes en situation d’autorité, doivent être traités avec respect et dignité.

·        Tout le monde a la responsabilité de régler les conflits dans le respect et la civilité. Les insultes, les gestes blessants et le manque de respect envers autrui perturbent l’apprentissage et l’enseignement dans la communauté scolaire.

·        Toute la communauté scolaire doit employer des moyens pacifiques pour résoudre les conflits. L’agression physique n’est pas une façon acceptable de se comporter avec les autres. Personne ne doit se servir d’un objet pour blesser quelqu’un, ni même menacer de s’en servir. C’est inacceptable et cela porte atteinte à la sécurité de tous.

·        En tant que membre de la famille chrétienne à l’École secondaire catholique Algonquin, nous nous engageons à vivre à la manière de Jésus Christ et de respecter les valeurs qu’Il nous a enseignées dont le partage, le respect de tous, le pardon, l’humilité et l’amour de notre prochain.


 

Le français à l’ESCA

 

En 1968, l’École secondaire Algonquin est devenue la première école secondaire complète de langue française dans la province de l’Ontario.  Le personnel administratif, le personnel enseignant, les élèves et la communauté francophone ont eu à surmonter plusieurs obstacles afin de fonder à North Bay, une école qui pourrait desservir les francophones de la région tout en faisant la promotion d’une éducation de qualité en français.

C’est sur cette tradition d’excellence que nous fondons notre fierté de continuer à offrir à la population de la région un environnement où les élèves peuvent développer et perfectionner leur langue tout en enracinant leur sens d’appartenance à la communauté francophone de la région, de l’Ontario, du Canada et du monde entier.

Ainsi, la langue de communication à l’école, avec l’exception des cours d’Anglais et d’English, est le français.  Les élèves et le personnel doivent communiquer en français en tout temps, en salle de classe, dans les couloirs et lors des activités et sorties associées à l’école.

Il est impératif que les élèves adressent la parole au personnel uniquement en français. De plus, les élèves seront encouragés de profiter de tous les moments dans leur journée pour communiquer en français et ainsi, de perfectionner leur utilisation de la langue.

 


 

Normes de comportement

 

Les normes de comportement s’appliquent en toute circonstance en lien avec l’école soit : en salle de classe, dans les corridors, lors des pauses, lors des activités et sorties scolaires et à bord l’autobus.  De plus les normes de comportements s’appliquent aux médias sociaux et aux interactions à l’extérieur de l’école.

 

Tous les membres de la communauté scolaire doivent :

·        respecter toutes les lois applicables;

·        faire preuve d’honnêteté et d’intégrité;

·        respecter les différences chez les gens;

·        traiter les gens avec dignité et respect en tout temps, surtout en cas de désaccord;

·        respecter les autres et les traiter avec équité sans égard, par exemple, à leur race, à leur ascendance, à leur lieu d’origine, à leur couleur, à leur origine ethnique, à leur religion, à leur sexe, à leur orientation sexuelle, à leur âge ou à leur handicap;

·        respecter les droits des autres;

·        prendre soin des biens de l’école et d’autrui et les respecter;

·        prendre des mesures appropriées pour aider les personnes dans le besoin;

·        respecter tous les membres de la communauté scolaire, en particulier les personnes en situation d’autorité;

·        respecter le besoin d’autrui de travailler dans un climat propice à l’apprentissage et à l’enseignement;

·        demander l’aide d’un membre du personnel scolaire, le cas échéant, pour résoudre pacifiquement un conflit;

·        s’interdire de dire des injures à autrui, à un membre du personnel enseignant ou à toute personne en situation d’autorité;

·        être responsable pour le matériel scolaire ou les biens scolaires qui leur sont prêtés et s’assurer de les retourner en bon état.  Ces items peuvent comprendre, mais ne se limitent pas, à des livres et des manuels, un casier, un iPad, un ordinateur ou des accessoires informatiques;

·        demeurer dans leur zone désignée selon leur palier (section 7-8, section 9-12).


 

Normes de comportement (suite)

 

Les membres de la communauté scolaire ne doivent pas :

·        se livrer à des actes d’intimidation, en personne ou par des moyens technologiques, comme le courriel ou le téléphone cellulaire;

·        commettre une agression sexuelle;

·        faire le trafic d’armes ou de drogues illicites;

·        commettre un vol qualifié;

·        avoir en leur possession de l’alcool, du cannabis ou des drogues illicites ou être sous l’influence de ces substances;

·        donner de l’alcool, du cannabis ou une drogue illicite à un mineur;

·        être en possession d’une arme quelle qu’elle soit, notamment d’une arme à feu;

·        se servir d’un objet pour menacer ou intimider quelqu’un;

·        blesser quelqu’un avec un objet;

·         (7e-8eannée) être en possession, consommer ou distribuer des cigarettes, des produits à tabac, des cigarettes électroniques ou des cigarettes à vapeur.

·        (9e-12e) distribuer ou consommer sur le terrain de l’école des cigarettes, des produits à tabac, des cigarettes électroniques ou des cigarettes à vapeur.  La zone désignée est le seul endroit où les élèves peuvent fumer.  Cette zone doit demeurer propre en tout temps.

·        infliger, ou inciter une autre personne à infliger des dommages corporels à autrui;

·        se livrer à de la propagande haineuse ou à des actes motivés par la haine ou la discrimination;

·        commettre un acte de vandalisme causant des dommages aux biens de l’école ou aux biens situés sur le terrain ou dans les locaux de l’école.


 

Intimidation

 

L'intimidation et le harcèlement peuvent avoir de graves conséquences sur l'apprentissage, la sécurité des élèves et le climat scolaire. En effet, les directions d'école doivent désormais envisager la suspension face aux actes d'intimidation.

Le climat scolaire est la totalité des relations personnelles entre tous les membres de la communauté scolaire. On parle d'un climat scolaire positif lorsque ces derniers se sentent en sécurité, à l'aise et acceptés. Pour assurer la réussite des élèves, un climat scolaire positif est essentiel.

------------------------

Le Ministère de l’Éducation définit l'intimidation comme suit :

L'intimidation est typiquement un comportement répété et agressif envers une ou plusieurs personnes, qui a pour but (ou dont on devrait savoir qu'il a pour effet) de causer de la peur, de la détresse ou un préjudice corporel, ou de nuire à l'amour-propre, à l'estime de soi ou à la réputation. L'intimidation se produit dans un contexte de déséquilibre de pouvoirs réel ou perçu.

L'intimidation peut prendre plusieurs formes. Elle peut être :

·       Physique : coups, bousculades, vols ou bris d'effets personnels;

·       Verbale : insultes, moqueries, remarques sexistes, racistes ou homophobes;

·       Sociale : exclusion de personnes d'un groupe, rumeurs ou ragots;

·       Écrite : écriture de mots ou de symboles blessants ou offensants;

·       Électronique (communément appelée cyber intimidation) – propagation de rumeurs, de commentaires blessants, de photos ou de vidéos par courriel, téléphone cellulaire (p.ex., messagerie textuelle) et par le biais de médias sociaux.

-------------------------------------------


 

Intimidation (suite)

 

 

Lorsqu’une situation d’intimidation est décelée les étapes suivantes seront prises :

-        Toute personne victime ou témoin d’intimidation est encouragée de communiquer avec un membre de l’administration de l’école, en personne, par téléphone ou par courriel.

-        Toute situation décelée par le personnel de l’école sera immédiatement rapportée à la direction.

-        La direction fera une investigation en étudiant la situation, les antécédents et en validant l’information auprès d’autres partis.

-        La direction communiquera avec les parents de tous les élèves impliqués.

-        L’appui des services de travail social sera offert à l’élève ayant subi des actes d’intimidation et un suivi sera assuré auprès de la personne pour assurer son bien-être.

-        Une rencontre sera prévue avec la direction, l’élève s’étant livré à une activité d’intimidation et ses parents afin de déterminer un suivi.

-        Les conséquences peuvent passer d’un avertissement (pour un premier incident) à la suspension ou même le renvoi selon la fréquence et la sévérité.

-        Les services policiers seront également informés et, le cas échéant, des procédures légales pourront être entreprises.

-        L’appui des services de travail social sera également offert à l’élève ayant pratiqué l’intimidation et un suivi sera assuré auprès de cette personne afin d’assurer son bien-être et un changement de comportement.


 

Code vestimentaire

 

Uniforme scolaire

 

Le port de l’uniforme scolaire permet aux élèves et au personnel d’œuvrer dans un milieu professionnel et égalitaire.  

Chaque élève doit porter son uniforme d’école en tout temps à l’intérieur de l’école, sauf lors des cours où le port d’un vêtement spécialisé est demandé (éducation physique, danse…) et lors des journées d’habillement libres, tels qu’indiquées par l’administration.

En plus de ceci, l’élève ;

-        doit porter des pièces de l’uniforme qui sont en provenance du fournisseur (McCarthy);

-        est limité à porter un t-shirt ou une camisole de couleur blanche, grise ou noir sous l’uniforme. Ce t-shirt ou cette camisole doit être de couleur unie et être sans logo ni image;

-        est limité à porter des collants ou des bas aux genoux sous la jupe de couleur blanche, noire, grise ou de couleur naturelle;

-        doit s’assurer que la jupe ou la culotte courte ne soit pas à plus de 10cm au-dessus des genoux;

-        doit toujours s’assurer d’avoir l’épingle apposée à la jupe;

-        ne peut porter des bas allant au-dessus du genou;

-        ne peut porter une botte dépassant à mi mollet;

-        ne peut porter des morceaux de l’uniforme qui sont déchirés, troués, ou ne sont pas de propreté acceptable;

Tout vêtement extérieur, tel que la casquette, le manteau ou le gilet, doit être rangé dans son sac et/ou laissé au casier dès son arrivée à l’école et ce, pour la journée entière.

En respect de ce qui est annoncé ci-haut, toutes interprétations du code vestimentaire restent à la discrétion de l’administration d’école.

 

Habillement hivernal

 

Afin de s’assurer que tous s’habillent selon les conditions météorologiques de notre région, la direction annoncera une date à partir de laquelle il ne sera plus permis de porter les culottes courtes et que le port de collants sous la jupe seront obligatoires.

Cette date sera différente en 7e-8eannée qu’en 9e-12eannée puisque les élèves du cycle intermédiaire doivent sortir à la récréation quotidiennement.


 

Journées d’habillement décontracté

 

À quelques reprises au cours de l’année, certaines journées seront désignées des journées d’habillement décontracté.  Ces journées sont identifiées à la discrétion de l’administration de l’école. Il est donc important de consulter le calendrier de l’école au www.franco-nord.ca/escalgonquinpour confirmer ces journées. 

Lors des journées désignées « décontractées » le port de l’uniforme n’est pas obligatoire.  Par contre, un certain décorum est toujours de mise dans le contexte scolaire.  Les directives suivantes seront utilisées comme guide lors de ces journées :

·       Le port de jupes (sans collants) ou de pantalons courts est seulement permis pendant les temps de l’année désignés et ne doit pas être à plus de 10 cm au-dessus des genoux.

·       Les vêtements doivent couvrir adéquatement les épaules, le torse et le fessier et doivent cacher tout sous-vêtement.

·       Aucun logo ou message violent, blasphématoire, discriminatoire ou faisant la promotion de l’alcool ou de la drogue ne sera accepté.

·       Les souliers à talon haut doivent être d’un maximum de 6 cm de haut et d’un minimum de 3 cm de large.

·       Les bottes ne doivent pas dépasser le mi-mollet et les bas ne doivent pas monter au-dessus du genou.

·       Le port de chapeaux ou d’accessoires de têtes, autre qu’un bandeau d’un maximum de 1 cm de large porté sur le dessus de la tête ne sera accepté.

·       Les vêtements excessivement troués ne sont pas acceptables.

En respect de ce qui est annoncé ci-haut, toutes interprétations du code vestimentaire restent à la discrétion de l’administration d’école.

 

 

 


 

Mesures de soutien et de conséquences

 

L’application des mesures de soutien et des conséquences s’effectuera suite à l’analyse du profil de l’élève, ainsi qu’au regard de la nature, de la gravité et de la fréquence des comportements de celui-ci. 

 

 

MESURES DE SOUTIEN

CONSÉQUENCES

(éducatives et graduées)

 

·  Soutien au développement des habiletés sociales; 

·   Assignation à la salle d’appui;

·   Rappel de la règle avant la tenue d’une activité; 

·   Retour sur le comportement attendu et recherche de solutions avec l’élève; 

·   Rencontres individuelles avec T.E.S, travailleuse sociale ou autre professionnel, personnel enseignant, direction; 

·   Communication entre l’école et la maison;

·   Contrat personnalisé avec renforcement positif; 

·   Feuille de suivi;

·   Tutorat ou mentorat; 

·   Rencontre de l’élève et ses parents par la direction de l’école (ou tout autre intervenant de l’école); 

·   Référence aux professionnels concernés;

·   Mise en place d’un plan d’intervention; 

·   Réintégration progressive de l’élève à l’école ou dans la classe; 

·   Références à des services externes (MAINS, Place des enfants…) ; 

·  Etc. 

 

·  Répétition du comportement attendu

· Avertissement (verbal ou écrit); 

· Excuses verbales ou écrites; 

·  Geste réparateur; 

·  Remboursement ou remplacement du matériel; 

·  Travaux communautaires; 

·  Réflexion, travail supplémentaire; 

·  Retrait de privilège;  

·  Reprise du temps perdu; 

·  Déplacement limité; 

·  Saisie de tout objet inutile ou nuisant à l’apprentissage; 

·  Saisie de tout objet ou accessoire dangereux ou illégal; 

·  Retenue à l’heure du dîner; 

·  Suspension interne ou externe

·  Implication des services policiers 

·  Renvoi de l’école ou du conseil scolaire*;

·  Etc. 

 

*mesures exceptionnelles

 

 


 

Évaluation et travaux scolaires

 

L’information retrouvée dans cette section est en conformité avec « Faire croître le succès : Évaluation et communication du rendement des élèves dans les écoles de l’Ontario, de la maternelle et du jardin d’enfants à la 12année», le document de politique du Ministère de de l’éducation de l’Ontario depuis 2010.

L’élève doit assumer la responsabilité de remettre ses devoirs, projets et travaux à temps et selon les exigences de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’enseignante ou l’enseignant tiendra compte des éléments pertinents à la prise de décision quant à l’assignation d’une note ou d’un résultat à une évaluation ou au bulletin scolaire.

La détermination d’une note est le reflet du jugement professionnel et de l’interprétation des preuves d’apprentissages disponibles (conversations, observations et productions) à l’enseignante ou à l’enseignant au moment de l’évaluation. Ces preuves devraient refléter le niveau de rendement généralement démontré des attentes visées. Une plus grande valeur devrait être donnée aux preuves les plus récentes.

L’élève doit :

-       démontrer les preuves d’apprentissage en complétant les évaluations, les présentations, les projets et tous autres formats d’évaluations au meilleur de ses habiletés et ce, en respectant les attentes et consignes;

-       utiliser les stratégies de gestion de temps afin de respecter les échéanciers associés aux travaux à remettre;

-       travailler de pair avec l’enseignante ou l’enseignant afin de communiquer ses difficultés ou ses défis et de développer, au besoin avec de l’appui, des stratégies pour surmonter ces défis;

-       remettre un travail authentique à lui ou elle-même, sans tricherie ou plagiat.

 

Advenant le cas où l’élève n’a pas participé aux leçons et aux activités de la salle de classe, il se peut que l’enseignante ou l’enseignant ne puisse pas adéquatement évaluer l’élève. Dans une telle situation, l’enseignante ou l’enseignant communiquera avec les parents ou tuteurs ainsi qu’avec l’équipe d’appui à l’élève, l’Orientation et l’administration de l’école. Si l’absentéisme chronique est la cause des manques de travaux, les services appropriés seront informés et impliqués.

Au secondaire, dans l’éventualité d’un échec, suite à l’implémentation des stratégies énumérées, l’enseignante ou l’enseignant, ayant évalué l’élève, placera cet élève sur un continuum d’apprentissage lié au cours en question. Ce continuum indique les suivis possibles de la façon suivante ;

Note de 40-49%           Apprentissage additionnel requis – Ceci peut être par voie de remédiation, de révision ou de temps supplémentaire.  La récupération de crédit ou l’école d’été seront suggérées. 

Note de 30-39%           Apprentissage important et accru requis – Nécessite des appuis, des interventions visées ou des modifications au programme suivi. La reprise du cours ou la substitution du cours seront imposées.

La note d’Incomplet/    indique que l’élève n’a pas eu l’occasion de démontrer des preuves d’apprentissage de façon à satisfaire les exigences du cours pour des raisons qui sont hors de son contrôle (maladie, arrivée tardive).

25%                             (11eet 12eseulement) indique que l’élève n’a pas eu l’occasion de démontrer des preuves d’apprentissage de façon à satisfaire les exigences du cours pour des raisons qui sont hors de son contrôle (maladie, arrivée tardive).

La note de 0%              est utilisée pour décrire une situation où aucune ou très peu de traces d’apprentissage sont remarquées. Cette note est donnée après consultation avec l’administration de l’école.

 

En 7eet 8eannée, une note d’échec dans un cours entraînera une discussion entre l’élève, les parents, le personnel enseignant, le personnel en EED et l’administration à savoir s’il serait profitable que l’élève répète son année scolaire.         

 

Remise tardive ou travail manquant 

Au secondaire, suite à une date de remise de travail manquée, les stratégies suivantes pourront servir à faciliter la remise de la tâche tardive ; rencontre avec l’élève afin de reconnaître le manquement ; assignation au centre de réussite afin d’offrir un temps fixe pour travailler et terminer la tâche tardive ; une communication avec les parents afin de les aviser du retard à remettre et des options de remédiation ; modification de la tâche ou substitution de tâche. Une déduction maximale de 10% de la note assignable peut être appliquée dans un tel cas. Suite à l’étape de remise tardive et si l’élève ne démontre pas l’effort requis pour compléter le travail, la note de 0 peut être attribuée à la tâche.

En 7eet 8eannée, tous les efforts seront pris, en communication avec les parents, à donner l’occasion à l’élève de remettre des travaux manquants.  Un élève qui n’aura pas remis son travail dans un délais raisonnable recevra une notre d’Incomplet pour son travail et possiblement pour le cours dépendant de l’ampleur du travail.


 

Tricherie académique 

Tricherie

Toute infraction allant à l’encontre des règles, pratiques ou directives reconnues est définie comme tricherie académique. Ce type de comportement ne sera pas traité à la légère. Pour tout incident de tricherie, le travail en question sera traité comme travail manquant (veuillez vous référer à la section Remise tardive et travail manquant) et pourrait mener à une note de 0 ou d’Incomplet attribuée au travail.

Afin d’éviter ceci, l’élève doit ;

-        compléter son travail seul ou en groupe tel qu’indiqué dans les consignes de l’enseignante ou de l’enseignant;

-        compléter l’évaluation écrite en se servant de ses capacités de résolution de problème ainsi que de sa mémoire, à moins d’avis indiquant qu’autres ressources seront permises;

-        s’assurer que tout travail ne soit utilisé que pour l’évaluation en question; Il est interdit de soumettre un travail pour une autre tâche d’évaluation.

-        s’assurer qu’un travail individuel soit produit par l’élève seulement et ce, sans la contribution d’adultes ou d’autres élèves.

 

Plagiat

Toute utilisation directe ou indirecte de matériels crée par d’autres personnes pour ses propres fins sans accréditation à la source d’origine est définie comme le plagiat. Afin d’éliminer le plagiat, l’élève doit ;

-        éviter de paraphraser ou de citer des sections de textes de référence sans indiquer et reconnaître la source;

-        éviter de traduire directement des textes trouvées dans une autre langue;

-        éviter de répéter une idée ou un principe sans le modifier ou le traiter de façon à le différencier de sa forme originelle;

-        éviter de copier et de coller des tableaux, des graphiques ou d’autres formes de données sans en citer la source;

-        éviter d’utiliser le travail d’un autre élève ou d’une personnes autre que lui ou elle-même en indiquant qu’il ou elle en est l’auteur;

-        ne pas omettre, falsifier ou inventer des faits, des données ou des sources.

 

Ce type de comportement ne sera pas traité à la légère. Pour tout incident de tricherie académique, le travail en question sera traité comme travail manquant (veuillez vous référer à la section Remise tardive et travail manquant) et pourrait mener à une note de 0 ou d’Incomplet attribuée au travail.

 

 

Sanctions/conséquences à la tricherie académique ou au plagiat

 

Suite à l’identification d’un travail faisant preuve de tricherie académique ou de plagiat, les stratégies suivantes pourront servir à faciliter la soumission à nouveau du travail en question :

·       rencontre avec l’élève afin de reconnaître le manquement ; 

·       assignation au centre de réussite afin d’offrir un temps fixe pour travailler et terminer la tâche identifiée comme trichée ; 

·       une communication avec les parents afin de les aviser de la tricherie et des options de remédiation. 

En plus de ceci, une communication avec un membre de l’administration doit être faite. L’administration avise l’élève des conséquences en cas de récidive. Au secondaire, une déduction maximale de 35% de la note assignable peut être appliquée dans un tel cas. Suite à l’étape de remise tardive et si l’élève ne démontre pas l’effort requis pour compléter le travail, la note de 0 sera attribuée à la tâche.

Toute répétition d’un même comportement sera reconnue comme un manquement sérieux et l’élève sera redirigé à l’administration. Ce comportement sera traité comme de la tricherie et/ou un vol et l’élève sera assujetti aux mesures de soutien et de conséquences (éducatives et graduées).


 

Assiduité

 

            Classe titulaire

Dès la première cloche de 8h50, les élèves doivent se rendre à leur classe titulaire pour l’hymne nationale, la prière et les annonces du matin. 

Pendant l’hymne nationale et la prière, toute activité dans l’édifice cessera.  Tous maintiendront une attitude respectueuse et positive en demeurant debout à l’attention pendant ce temps.

 

Retards

L’élève qui est en retard à sa classedevra se présenter au bureau pour obtenir un billet justificateur.

L’élève qui arrive en retard à l’écoledoit obtenir un laissez-passer du bureau central avant de se rendre en classe.

L’élève qui aura accumulé trois retards non motivés recevra une retenue pour chaque retard subséquent.

Si les retards non motivés persistent, une rencontre avec l’élève, les parents/tuteurs et la direction sera convoquée. Des redressements seront imposés en lien aux mesures de soutien et de conséquences.

 

Absences

Si une absence est connue à l’avance, nous demandons aux parents de bien vouloir communiquer avec l’école afin d’en aviser le secrétariat.

Si une absence est imprévue, nous demandons aux parents de bien vouloir communiquer avec l’école le matin même afin de justifier l’absence.  Un système de répondeur vous permettra de laisser les informations suivantes :

-       Nom de l’élève

-       Niveau scolaire

-       Date

-       Raison de l’absence

Selon le protocole établi dans la loi « Bonne arrivée à l’école », les parents qui n’ont pas motivé l’absence de leur enfant avant 10 h, recevront un appel de notre système informatisé les informant de l’absence de leur enfant.

À la suite d’une absence non-motivée, l’élève doit se présenter au bureau central avec une note signée et datée des parents/tuteurs avant d’aller à sa classe foyer.

Une absence qui demeure non-motivée sera traitée comme une journée séchée, avec les conséquences qui s’y rattachent.

 

Absences durant les heures de classe

L’élève doit assister à tous ses cours au courant de la journée.

Tout élève qui doit quitter l’école pendant la journée doit présenter une note de ses parents/tuteurs au secrétariat.  Le cas échéant, le parent peut également appeler à l’école pour aviser du départ de son enfant.

L’élève recevra ainsi un billet qu’il présentera à son enseignant au moment approprié.

Dès son retour, l’élève doit se présenter à nouveau au bureau pour signaler son retour et obtenir une note pour un retour en classe.

Tout élève qui quitte sans en avoir obtenu la permission sera jugé avoir séché et devra subir les conséquences qui s’y rattachent.

Les parents qui n’ont pas motivé l’absence de leur enfant avant 16 h ce même jour, recevront un appel de notre système informatisé les informant de l’absence de leur enfant. Cet appel indiquera le bloc d’instruction manqué ou les blocs d’instruction manqués.

 

Période d’étude

Les élèves qui sont en période d’étude peuvent se rendre au centre de ressources, au foyer, à la cafétéria ou à l’extérieur de l’école.

 

Célébrations, spectacles et rassemblements

L’élève doit assister à tous les spectacles, assemblées et célébrations même lorsque ceux-ci sont en même temps que sa période d’étude. 

L’élève doit en tout temps respecter le caractère du rassemblement et se comporter de façon convenable.

Toute absence de célébrations, spectacles et rassemblements, doit être motivée par un parent ou tuteur avant le début de l’activité avec une raison valable. Tout élève qui est absent de l’activité sans en avoir obtenu la permission au préalable, sera jugé avoir séché et devra subir les conséquences qui s’y rattachent.

L’élève dont l’absence de la célébration, spectacle ou rassemblement, est motivée par un parent ou tuteur, doit quitter l’école. L’élève qui reste à l’école, participe à l’activité.

 

Rattrapage en cas d’absence

À la suite de toute absence, c’est le devoir de l’élève de rencontrer ses enseignants au sujet du travail de classe, des évaluations et des travaux manqués.

Tout élève qui prévoit s’absenter pour une longue durée doit en aviser son enseignant à l’avance.  L’enseignant pourra choisir d’assigner certains travaux à l’avance. Par contre, en raison de la nature de certains cours, cela ne sera pas toujours possible.  

Tout élève qui prévoit s’absenter lors d’une journée d’évaluation ou lors d’une journée où la remise d’un travail est demandée, doit en aviser son enseignante ou son enseignant à l’avance. L’enseignante ou l’enseignant décidera des étapes à suivre quant à la remise de l’évaluation ou du travail assigné.

Frais d’activités

Afin d’offrir une pleine gamme d’activités parascolaires (culturelles et sportives), l’école secondaire catholique Algonquin demande aux parents ou élèves de payer un frais d’activités. L’École s’efforce à limiter ce frais à une somme qui reflète les coûts réels associés aux différentes activités. L’École, toujours respectueux des élèves et des parents, travaille de pair avec les parents afin de voir à ce que chaque élève qui veut participer à une activité parascolaire ne soit pas refusé cette option pour des raisons financières.

Les frais sont structurés de façon suivante ;

Frais d’inscription 

-        7e& 8eannées – 60,00$

-        9e-11eannées – 60,00$

 

Ces sommes sont utilisées pour subventionner une partie des activités offertes aux élèves.  Ces activités comprennent mais ne sont pas limitées à ; des spectacles, des films, des activités à l’école ; des activités à l’extérieur de l’école.  Ces frais sont aussi utilisés pour défrayer les coûts de transport à certaines activités. En plus de ceci, le plan de protection du iPad, outils fourni à chaque élève de l’école, est compris dans la somme demandée.

 

-        12eannée – 100,00$

En plus de subventionner les activités indiquées ci-haut, ces sommes sont aussi dirigées aux activités/achats liés aux finissants.  Ces activités/achats sont, entre autres, l’achat du t-shirt Bye-Bye, le repas des 12eau Bye-Bye ainsi que la location de la toque et toge de graduation.

 

Frais d’activités culturelles

Ces frais sont établis en fonctions des coûts associés et anticipés à l’activité en question.  Ces frais varient en fonction des activités planifiées et des dépenses prévues. Ces frais seront déterminés et communiqués avant le début de l’activité.

 

Frais d’activités sportives

Ces frais sont établis en fonction des coûts associés et anticipés à l’activité sportive. Les frais tiennent compte, entre autres, des déplacements, des frais de location et des frais d’arbitres. Ces frais seront déterminés et communiqués avant le début de l’activité.

 


 

Informatiques et réseau wifi

 

Nous interdisons toute activité illégale au réseau informatique du CSCFN, tant à la réception qu’à la transmission de matériel à l’encontre des lois, de matériel protégé par les droits d’auteur, que de matériel inapproprié dans un contexte scolaire catholique (la pornographie, le racisme, le sexisme, la discrimination, etc.)  Cette politique s’applique tant aux outils scolaires (iPads, ordinateurs) qu’aux outils personnels utilisés dans l’école.

 

Inversement, les élève sont encouragés à adopter une utilisation responsable de la technologie afin de maintenir des traces numériques qui reflètent les valeurs de l’école. Quelques exemples d’utilisation responsable sont :

·       Je ne partage pas mes mots de passe avec autrui afin de minimiser les risques de fraude et de vol d’identité.

·       Je surveille ce que je publie sur les réseaux sociaux puisque je comprends que ce qui est publié à l’internet ne s’efface pas.  Ceci comprend :

o   des photos ou des vidéos;

o   des messages haineux, discriminatoire ou inappropriés;

o   des partages haineux, discriminatoires ou inappropriés.

·       Je m’assure que mes messages, soit dans les médias sociaux, soit par courriel ou encore par voie de messagerie n’attaquent pas un individu et ne tombent pas sous la catégorie de cyber-intimidation.

·       Je m’assure de ne pas partager d’information personnelle de ma part, telle que mon adresse, mon itinéraire ou d’autres informations qui pourraient mettre ma sécurité à risque ou encore inviter le vol d’identité.

·       Je ne partage aucune vidéo ou photo de personnes sans leur consentement explicite.

 

 

 


 

Ressources

 

Voici des contacts et des ressources importantes à connaître dans l’école et pour t’appuyer.

Directions

Direction 9e-12e

M. Lucien Chaput

Chaputl@franco-nord.ca

Direction 7e-8e

M. Michel Pagé

pagem@franco-nord.ca

Direction adjointe

M. Gilles Auger

augergi@franco-nord.ca

Direcion adjointe

M. Daniel Gaulin

gaulind@franco-nord.ca

 

Secrétaires (705) 472-8240

Mme Sylvie Liard

Secrétaire en chef

liards@franco-nord.ca

Poste 5371

Mme Nicole Davidson

Réception

davidnic@franco-nord.ca

Poste 5203

Mme Louise Hunter

Assiduité

hunterl@franco-nord.ca

Poste 5289

Mme Lorraine Cayer-Brillon

Orientation

brillonl@franco-nord.ca

Poste 5177

 

Appui à l’élève – EED (local 313)

Mme Viviane Giroux-Boileau

7e-8eannée

girouxv@franco-nord.ca

Poste 5274

Mme Josée Vaillancourt

9e-12e

Vaillanjo@franco-nord.ca

Poste 5542

Mme Christine Godon

Carrefour TSA

godonc@franco-nord.ca

Poste 5618

 

Orientation(2eétage du bureau)

Mme Anne Gallagher

gallagan@franco-nord.ca

Poste 5252

M. Jean-François Renaud

renaudj@franco-nord.ca

Poste5493

 

 

Travailleuse sociale (en orientation)

Mme Danielle Shank – shankd@franco-nord.ca

 

Technicien informatique(local 221)

M. Daniel Legault

Heures de disponibilité :           8h-12h et de 13h-16h 

                                                Sauf le mercredi après-midi

 

 

Autres ressources :

 

École secondaire catholique Algonquin

www.franco-nord.ca/escalgonquin

705-472-8240

Facebook :  @EcolesecondairecatholiqueAlgonquin

Twitter : @ESCAlgonquin

 

SOS Devoirs

www.sosdevoirs.org

1-855-DEVOIRS (338-6477)

 

Jeunesse J’écoute

www.jeunessejecoute.ca

1-800-668-6868

envoyer « TEXTO » ou « TALK » au 686868

 

Ligne d’aide pour la santé mentale

211

 

URGENCES

911